Compte rendu AG 2018

ASSOCIATION MANCHA

Assemblée Générale – Vendredi 22 juin 2018 – 18 heures

 

Etaient présents :

Jean-Marie Ciamporciero, Président

Noël Bughin, Trésorier – Chantal Texier, Secrétaire

 

Gilles Groult, référent Communication – Rémy Bétrémieux, référent Etablissements Scolaires et Inspection d’Académie – José Contreras Ventura, référent avec le Trident – Bernard Marti-Fullana, référent Logistique

 

ORDRE DU JOUR

Bilan de la 28ème CINEMOVIDA

–          Rapport d’activités

–          Rapport moral

–          Rapport financier

–          Renouvellement du bureau

–          Questions diverses-

Rapport d’activités :

Le président s’adresse aux membres présents. Le but de cette réunion est de partager un moment de convivialité, faire le bilan du Festival des Cultures Hispaniques qui s’est déroulé du 10 janvier 2018 au 11 février 2018 à Cherbourg-en-Cotentin, d’en tirer des enseignements afin de préparer au mieux la prochaine édition, de présenter les activités mises en place depuis un an en dehors de la CINEMOVIDA, faire le bilan des objectifs passés et enfin présenter les orientations futures.

 

Le mot du Président,

« Rendez-vous incontournables, les mois de janvier et février 2018 se sont réchauffés aux accents hispaniques sur le territoire de la nouvelle commune Cherbourg-en-Cotentin et des communes adhérentes à notre projet.

Notre association, ses partenaires et ses bénévoles se sont investis pour que cette édition réponde aux attentes des cherbourgeois par des manifestations culturelles, des rencontres, des expositions, des concerts et des actions éducatives.

La programmation, que nous souhaitions révélatrice des différents courants des cultures hispaniques, a été, cette année encore, un mélange de grands noms et des talents à découvrir en avant-première dans les différents lieux du festival.

L’action en direction des scolaires fait profondément partie de l’ADN de l’association MANCHA. Celle-ci a toujours été soucieuse de leur transmettre la culture hispanique à travers son festival CINEMOVIDA.

Les propositions, pendant toute la durée du festival, ont été nombreuses et concernaient tous les niveaux, depuis les élèves des écoles primaires jusqu’aux étudiants du site universitaire, en passant par ceux des collèges et des lycées. Des séances de cinéma et des animations leur sont spécifiquement réservées pour répondre aux demandes particulières des enseignants.

Nous avons demandé cette année aux lycéens de jouer un rôle plus actif pendant le festival en les impliquant dans des actions pédagogiques de communication, organisée par le Rectorat de Caen à destination de l’ensemble des lycées de la Manche, du Calvados, de l’Orne, en partenariat avec le Café des Images. Cette action porte le nom de « Cinecritica » et consiste en un concours de critiques de films en langue espagnol. Son objectif est d’engager les élèves dans un travail de réflexion sur le cinéma en mobilisant leurs compétences culturelles et linguistiques. A l’issue de la projection des films programmés dans les salles partenaires de ces trois départements, les élèves rédigent des articles critiques dont une sélection est examinée par un jury académique.

Une remise de prix a été organisée au CGR Odéon pour récompenser le Lycée Thomas Hélie de Cherbourg-en-Cotentin.

Nous sommes fiers de l’appui pérenne des institutions, de nos mécènes, de nos sponsors et nous les remercions chaleureusement. Grâce à eux, nous continuons à servir ce cinéma qui, par-delà le rôle essentiel qu’il joue depuis toujours dans la construction de l’identité hispanique, « parle » à l’imaginaire de tous les cinéphiles, quelle que soit leur origine.

Je voudrais remercier Frédéric Mouchel, directeur du CGR Odéon, qui accueille notre festival et mon équipe de bénévoles si dévouée et si engagée, guidée par la volonté de faire partager depuis plus de 30 ans notre passion pour la diffusion des cultures hispaniques.

La CINEMOVIDA c’est un regard sur le cinéma espagnol et latino-américain, un festival tout public et militant !

Lancée il y a 28 ans pour faire découvrir au public du Nord Cotentin toute la richesse et la diversité du cinéma en langue espagnole, la CINEMOVIDA fait désormais partie intégrante du paysage culturel du Nord Cotentin réaffirmant sa passion pour les cultures hispaniques et sa volonté de les faire connaître à travers un programme éclectique, riche et varié, fidèle en cela à sa vocation pluriculturelle.

Pendant ces quatre semaines, Cherbourg en Cotentin a vécu au rythme des expositions, des concerts, des conférences, des dégustations et des rencontres.

L’autre vocation de la CINEMOVIDA est d’être résolument tout public : pendant cette période, en partenariat avec le CGR Odon, les petits et les grands de Cherbourg en Cotentin pouvaient faire leur choix à travers une large sélection : films en avant-premières, films inédits ou œuvres du patrimoine, fictions, documentaires, drames, comédies, films d’animation….

En 28 ans d’existence, le festival n’a pas changé ses objectifs : contribuer à la diffusion, à la promotion et au rayonnement du cinéma espagnol et latino-américain, ouvrir des espaces d’échanges et d’informations sur les cultures hispaniques, l’Histoire et les histoires de ces pays, leurs réalités et les enjeux actuels… car depuis ses débuts, le festival se veut d’abord militant, comme le prouvent les thématiques abordées et les spécialistes invités.

Les bénévoles et nos partenaires sont un soutien indispensable. Leur mobilisation, leur enthousiasme et leur énergie permettent au Festival de garder son esprit convivial.

Il n’est pas nécessaire de parler espagnol, seules la motivation et la disponibilité sont déterminantes pour rejoindre l’équipe.

Le cinéma espagnol vous passionne et vous souhaitez vivre le Festival de l’intérieur ? Rejoignez-nous !! »

Le bilan de la CINEMOVIDA est plutôt positif.

Le Président revient sur le déroulement du festival et reprend un par le programme.

Des précisions sont données sur quelques faits marquants qui ont connu un beau succès comme les deux ateliers de cuisine mexicaine. De nombreuses personnes, nous pourrions dire de tous pays, ont répondu présents et ont particulièrement apprécié ce moment très convivial autour de Chanthal, notre jeune cuisinière mexicaine du moment ! Des remerciements appuyés aussi pour l’accueil au Totem d’ Equeurdreville.

Cette année encore, un bémol est mis sur la présentation des films aux professeurs d’espagnol des établissements (collèges et lycées) du Nord Cotentin. « Eté 93 » était projeté dans son intégralité. Ce film n’a peut-être pas été assez attractif puisqu’il est en catalan. Mais cette programmation sera renouvelée en 2019.

L’inauguration du 19 janvier a été une réussite avec la prestation ensoleillée des danseurs de Baïla Salsa.

Il faut revenir aussi sur la projection du film « Chavela Vargas » de Catherine Gund, suivi d’un buffet mexicaine préparé une nouvelle fois par Chanthal. Ce fut une réussite tant par le nombre de personnes qui sont venues rejoindre MANCHA et les retours très positifs qu’il y a eu.

Restons à l’Odéon où nous avons été très bien accueillis par son nouveau directeur. Et la dégustation offerte par l’association, à l’occasion de la projection du film « L’olivier » de Iciar Bollain était la bienvenue autour d’un olivier gracieusement prêté par le Magasin Vert.

Les conférences se sont particulièrement bien déroulées. Une note toute particulière à Gilles Groult pour ces nombreuses interventions.

Les concerts, tant avec Los Faros, que Los Koyas ont été globalement une réussite pour tout le monde.

Il ne faut pas oublier la dégustation des vins qui est en général un bon moment. Les vins des Canaries et des Baléares ont été présentés l’AOC avec les tapas de Juanito.

Cette année, un atelier de traduction littéraire animé par Hélène Serrano, traductrice professionnelle, se décrivait ainsi « Vous aimez écrire, jouer avec la langue française ? Vous aimez la littérature étrangère, vous avez envie de découvrir une langue ? L’atelier est fait pour vous ! Glissez-vous dans la peau d’un traduction littéraire ». Ce sera à renouveler l’année prochaine.

Les expositions photos sont toujours bien suivies, 2018 n’a pas dérogé à la règle. De très belles photographies ont été présentées, avec comme auteurs Bernard Zaccone, Christine Gillard Pic, Jacques Langlois et Monique Fauquenoy. L’exposition des instruments et costumes de Bolivie de l’association « Internotes » était elle aussi une réussite.

Rapport d’activités ADOPTE à l’unanimité

Rapport moral :

Le bilan de la CINEMOVIDA est largement positif. L’association a eu de très bons retours.

Des remerciements sont adressés à la presse écrite et à la radio qui contribuent au succès du festival en informant les cherbourgeois. A chaque occasion, ils ont su relayer les informations.

Egalement un grand merci au chargé de communication, Gilles Groult.

Tous les bénévoles sont félicités, ceux qui s’engagent régulièrement pour des tâches bien précises et très utiles permettant la bonne préparation, et le bon déroulement de chacun des événements (présence précieuse des membres du bureau élargi, des mises à jour Facebook et site internet). Enfin, la tâche ingrate de Noël, le trésorier, est vivement remerciée.

Sans oublier l’implication de Pedro Leal pour la réalisation de l’affiche, très intéressante pour cette édition 2018.

Comme chaque année, le président rappelle qu’il est nécessaire de s’attacher à trouver des aides financières.

Deux appels à projets pour 2019 (un au printemps, un pour septembre), doivent être concrétisés, cela doit concerner la diffusion de la culture ayant une relation à l’international.

Le président évoque les projets à venir. Des cours d’espagnol ont démarré, ils se poursuivront à la rentrée si un nombre suffisant d’inscrits en cours « débutants » et en cours « avancés ».

Les ateliers de cuisine déjà proposés à trois reprises ont été à chaque fois très suivis. Il faut les renouveler dans les mois à venir, le lieu pouvant être une nouvelle fois le Totem d’Equeurdreville qui a une cuisine spacieuse et bien équipée.

Le forum des associations de la ville, rendez-vous incontournable pour se faire connaître, aura lieu le samedi 8 septembre à la Cité de la Mer.

MANCHA participera cette année à la foire de Cherbourg (vers le mois de novembre) dont le thème sera l’Espagne et ses îles. Nous aurons un stand de 60m2 aux Eléis. L’association préparera une grande paëlla, et l’association AOC fera une dégustation de vins espagnols. Un espace de danse sera réservé au flamenco avec Audrey et à la salsa avec Baïla Salsa.

Une autre participation se fera à l’occasion de la fête des Produits de la Mer et du Terroir fin novembre. Une paëlla pourra y être vendue. Pedro Leal sera invité avec un stand de la ville de Chiclana (ville d’Andalousie, dont un jumelage est à l’étude avec Cherbourg-en-Cotentin).

 

 

Une nouvelle fois, le Centre Leclerc de Tourlaville est preneuse de livres pour constituer une bibliothèque espagnole.

Deux soirées de danse pourraient être programmées dans les mois à venir : salsa, et tango argentin.

La 29ème CINEMOVIDA est d’ores et déjà en préparation. Les thèmes retenus sont le Chili, la Patagonie, les îles de Pâques.

 

Rapport moral ADOPTE à l’unanimité

 

Rapport financier :

La parole est donnée à Noël Bughin. Il assure l’assemblée d’un budget en équilibre.

 

Renouvellement du bureau :

Pas de modification.

 

Questions diverses :

93 adhérents pour l’année en cours.

 

Fin de l’assemblée générale suivie d’un verre de l’amitié