• ANDALOUSIE

    Andalousie Cinemovida 2017

  • PEROU

    Pérou Cinemovida 2017

  • L’Espagne

    ESPAGNE

400ème anniversaire de Cervantès

miguel-de-cervantes-2L'année 2016 est associée à un grand nom. Celui de Miguel de Cervantes, un des écrivains les plus célèbres de tous les temps, surtout connu pour être l'auteur d'un roman dont tout le monde a entendu parler : L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. Pourquoi l'année 2016 est-elle associée à cet auteur ? Parce qu'on fête le 400e> anniversaire de sa disparition, après la commémoration, en 2015, du 400e> anniversaire de la parution de la deuxième partie du Quichotte. 400 ans après, Cervantes, Prince des Ingénieux, est donc plus d'actualité que jamais.

Au-delà du Quichotte, Cervantes, en plus d'être soldat, fut un romancier, poète et dramaturge accompli, qui écrivit sur des sujets universels avec lesquels nous pouvons tous nous identifier : l'amour, la famille, l'éducation, la religion… Pour connaître un peu mieux le personnage et son œuvre, nous vous recommandons d'assister à l'une des activités organisées en 2016. Plusieurs institutions participent au programme : Acción Cultural, la Bibliothèque nationale d'Espagne, l'Institut Cervantes… Pour vous aider à faire votre choix, nous vous présentons les activités par genre (expositions, cinéma, musique, famille…) et nous vous en faisons un résumé

CERVANTES À L'ÈRE DU NUMÉRIQUE

Le chef d'œuvre de la littérature espagnole ne tourne pas le dos aux nouvelles technologies. Pour preuve : la Bibliothèque nationale d'Espagne, profitant du fait qu'elle possède la plus grande collection cervantesque du monde, a créé un micro-site qui permet d'accéder à ses fonds. Ainsi, le site http://www.bne.es/es/quijote/permet de trouver les premières éditions des deux parties de l'œuvre, ainsi que les plus récentes, des traductions et même des « cartes du Quichotte » qui reconstituent les trajets du célèbre personnage.Pour que la diffusion de l'héritage de Cervantes soit complète, un catalogue en ligne sera aussi créé pour recenser les collections des musées nationaux liées à la vie, l'œuvre et l'époque de l'auteur, et une exposition virtuelle de documents cervantesques choisis sera montée.

CERVANTES UNIVERSEL, LITTÉRALEMENT

Cervantes quizá no tenga su estrella en un paseo de la fama, pero sí la tiene ya en el cielo. L'Union astronomique internationale (IAU) a mis en place un processus international afin de choisir par vote le nom de 20 nouveaux systèmes planétaires récemment découverts. La communauté astronomique espagnole a choisi une étoile concrète, puis a proposé, sur son site www.estrellacervantes.es, de la baptiser Cervantes, et de donner aux quatre planètes qui orbitent autour d'elle, les noms des personnages de l'œuvre principale de Cervantes : Quichotte, Rocinante, Sancho et Dulcinée. La proposition a recueilli plus de 38 000 votes et l'Espagne fut le troisième pays à obtenir le plus de participation au concours.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

En plus de prendre part à ces initiatives, vous êtes encouragé à vous joindre à d'autres projets, comme par exemple prendre place à bord du nouveau Teatro Bus qui fait escale à Alcalá de Henares tous les dimanches à 10 h en provenance de la gare Atocha de Madrid et qui vous emmène aussi à la maison du célèbre écrivain à Esquivias (à Tolède).Pour être informé des nouveaux événements organisés en lien avec la commémoration du 400e> anniversaire de la mort de Cervantes, nous vous recommandons de visiter plusieurs sites web :Le site officiel du quadricentenaire, où vous pourrez naviguer sur une carte à travers la vie de l'auteur et ses principales œuvres, et où vous trouverez un agenda recensant toutes les activités : http://400cervantes.es/.Autres sites utiles:http://www.accioncultural.es/es/centenario_muerte_cervanteshttp://www.mecd.gob.es/cultura-mecd/areas-cultura/cooperacion/cooperacion-ccaa/iv-centenario-muerte-cervantes.htmlhttp://www.bne.es/es/Inicio/http://www.cervantes.es/

Extrait du site:  http://www.spain.info/fr/reportajes/2016-iv-centenario-muerte-cervantes.html

PEROU

Drapeau_du_Pérou

Perou

La quête du mythique Eldorado a attiré au Pérou une noria de conquistadors assoiffés de richesses et de pouvoir, à l’image d’Aguirre, lieutenant de Pizarro et héros du film éponyme de Werner Herzog. Près de cinq siècles plus tard, les légendes de trésors incas courent encore les calles du Pérou, mais ce n’est plus l’or qui fascine les aventuriers : c’est la pierre, dressée en montagnes altières, creusée en vallées sacrées, débitée en murs aux pavés parfaitement joints, témoins du savoir-faire des Incas.
C’est aussi l’incalculable richesse humaine, physique et culturelle du Pérou que vous viendrez explorer. Bien évidemment, il y a le Machu Picchu et Cuzco, l'ancienne capitale de l’Empire inca. Mais vous découvrirez les vestiges d’autres civilisations qui peuplèrent la région avant l’empire du Soleil : les Nazcas, les Chavíns, les Chimús ou les Moches (prononcez « Motché » !). Sans oublier les fêtes et cérémonies, mêlant en un syncrétisme constamment revisité croyances catholiques et anciens rites précolombiens.
Entre la côte sableuse et désertique, baignée par le froid courant de Humboldt, les sommets de la cordillera Blanca avec toutes ses possibilités de randonnées, les steppes arides de l’Altiplano peuplées de lamas et vigognes et l’« enfer vert » de la forêt amazonienne, il serait étonnant que vous ne trouviez pas, au Pérou, de quoi satisfaire votre soif d’exotisme. En route pour l’aventure !

 

ANDALOUSIE

Drapeau Andalousie

ELRICIO

 El Rocío

       Du 22 mai 2016 au 25 mai 201

Où: Almonte

        – Province : Huelva

 

andalousie_0515_nerja_malagaPM

 

Plus d'un million de personnes et près d'une centaine de confréries participent à la fantastique ambiance festive de ce pèlerinage ou « romería » jusqu'au village d'El Rocío.

Cette célébration, où se mêlent la religiosité et la fête, se déroule cinquante jours après la fin de la Semaine sainte. Des centaines de milliers de personnes se rendent de toutes les régions d'Espagne, et même de l'étranger, pour réaliser ce pèlerinage annuel au sanctuaire de la Blanca Paloma, dans le village d'El Rocío, à 17 kilomètres de la localité d'Almonte (Huelva).

Pendant la semaine précédente, les différentes confréries « rocieras » abandonnent leurs sièges de Huelva, Séville, ou Cadix, entre autres provinces, pour se rendre le samedi dans le village d'El Rocío et participer aux manifestations de la « romería », qui se prolongeront jusqu'au lundi. En général, le chemin est fait à cheval, en charrette ou à pied, et en costume flamenco. Dans la journée, les confréries marchent dans la joie, au son des chants et des « coplas ». La nuit venue, les pèlerins dorment en plein air, autour d'un feu où s'organise une fête où ils chantent, dansent et partagent nourriture et boisson jusqu'à une heure tardive. Il y a quatre itinéraires fondamentaux : le chemin de Sanlúcar, qui traverse le parc national de Doñana, emprunté par ceux qui viennent de Cadix ; le chemin de Los Llanos, partant d'Almonte, et qui est le plus ancien ; celui de Moguer, utilisé par ceux qui viennent de Huelva ; et le chemin sévillan, où se retrouvent généralement les confréries en provenance du reste de l'Espagne et du monde.

Une fois dans le village d'El Rocío, les « romeros » campent en attendant l'arrivée des autres confréries. Le samedi, sous le son des cloches, ils défilent pour se présenter à la Vierge avec leur simpecado (l'étendard de la confrérie). Le dimanche est le jour des offices religieux. Le soir, personne ne dort en attendant le moment le plus émouvant du week-end, le « salto de la verja » (saut de la grille) : les habitants d'Almonte passent par-dessus la grille de l'autel pour avoir le privilège de sortir la Vierge de l'ermitage et la promener sur leurs épaules dans tout le village. Une fois la procession terminée, les confréries prennent le chemin du retour en pensant déjà à la « romería » de l'année prochaine.

 

 

From The Blog

L’Andalousie
Le Pérou
EXPO FETE DES MORTS AU MEXIQUE